QU’EST-CE QUE LE BÉTON CELLULAIRE?

Le béton cellulaire est un mélange fluide et léger qui contient des particules d’air uniformément réparties sous forme de mousse produit par l’agent moussant TECHCELL.

Il est souvent désigné par le sigle CLC (Cellular Lightweight Concrete – Béton cellulaire léger) et appelé aussi béton mousse et il se différencie du béton ordinaire par le fait que l’inerte est partiellement ou totalement remplacé par de petites bulles d’air qui sont introduites artificiellement dans le mélange.

Comment faire le CLC, le béton cellulaire léger?

Ce qu’il faut pour faire du béton cellulaire léger CLC: composants et machines

Les principaux composants du béton cellulaire CLC (ou béton cellulaire léger) sont l’eau, le ciment, l’additif moussant TECHCELL et un éventuel inerte pour des densités supérieures à 450 kg/m³. Les machines COISOIMPER introduisent dans le mélange des micro-bulles d’air qui confèrent au produit final une haute capacité d’isolation thermique et phonique des bruits de pas, légèreté, résistance mécanique et ouvrabilité.

Comment utiliser le CLC ?

Applications et pose du CLC

L’utilisation du CLC (ou béton cellulaire léger) permet de réaliser des coulées légères pour les remplissages de planchers et toits, chapes, blocs en maçonnerie extérieurs ou pour les cloisons, panneaux préfabriqués et toutes les applications qui exigent une densité plus faible que celle du béton commun.

Les avantages du béton cellulaire CLC

Informations utiles pour les applications et traitements du CLC

Le CLC présent l’avantage majeur de permettre de nombreuses applications. C’est un effet un matériau léger et isolant facile à appliquer. L’augmentation de la masse volumique, donc de la densité à sec, implique une amélioration de la résistance mécanique, mais une diminution de l’isolation thermique.
Le béton cellulaire avec une densité à sec comprise entre 250 et 450 kg/m³ est uniquement employé comme isolant thermique ou pour les remplissages en tout genre dans les cas qui n’exigent pas de résistance à la compression, comme par exemples les remplissages Geotech.

Pour la production de blocs de maçonnerie, la densité idéale est de 600 à 800 kg/m³, tandis que pour les panneaux préfabriqués ou les coulée en œuvre, elle est comprise entre 800 et 1 400 kg/m³.

Les densités comprises entre 1 200 et 1 600 kg/m³ sont quant à elles utilisées pour les chapes finies, prêtes au collage du carrelage.

Les autres avantages du CLC sont : la stabilité du produit lors de la production, la constance de ses performances, sa recyclabilité à 100 %, sa résistance au feu, la facilité de se procurer les matières premières partout dans le monde, sans nécessité de les soumettre à des traitements particuliers, des investissements et des coûts limités et sa grande rapidité de pose.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

Blocs en CLC

Panneaux en CLC

Murs en CLC

Chapes et remplissages en CLC

GeoTech

PLAQUES HP

MACHINES ET ADDITIFS PRINCIPAUX POUR LA PRODUCTION DU CLC

  • Additifs moussants pour CLC

  • Installations complètes

  • Accessoires

    DEMANDE D’INFORMATIONS

    Enquête
    *

    CO.ISO.IMPER S.r.l - N° de TVA 01275220513 © 2021 | Tous droits réservés